ÉPOU(X)STOUFLANTS… ! écrit par le poète BADREDDINE BEN HENDA . Tunisie.

nous nous sommes aimés
sans économie
tu m’as dit
chérie
que les horloges
s’accommodent rarement
des jours
sans joie
que les fileuses
du Temps
ont une préférence
pour les romances
fugueuses
que les belles rencontres
se rient souvent
des montres
de leurs aiguilles
et du funeste
cadran

**********

c’est notre malin secret
ma bien-aimée
nous n’avons pas craint
le crachin
ni les ciels maussades
ni les tornades
ni la lave des volcans
nous nous sommes frayé
notre chemin
au sommet des bonheurs
d’enfants
sans égard
pour les abois
de mauvaise foi
sans prêter d’ouïe
aux clameurs
et hurlements
d’hier et d’aujourd’hui
sans phobie des ridules
sans agendas
sans pendules
sans calendriers
sans compter
les années

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

*