Vestiges sans visage….! écrit par le poète Bouâlem Hamdouni.Maroc

Le temps déboutonne
Des traits sur le visage
Que l’instant griffonne
En esquisse de vestiges

Les journées trépassent
Dévoilant le flou néant
Une vorace impatience
En absurdité de l’instant

Les murmures s’exilent
Déambulent en soupirs
Dans le néant de l’asile

Sévit la colère de l’âme
Gardant l’ultime souffle
Qu’en espoir se déclame

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

*