Le quai de mes chagrins.Par le poète cherif Rouan. Algérie

Âme rebelle
Esprit qui me hante
Chante la pluie de mes entrailles
Il y a du feu
.Beaucoup de flammes
Sur le quais des partants
Des visages, des bagages
Perdue dans la foule
Je cherchais l’autre moitié
De mon âme
Là sur le quai
Une cicatrice
Une plaie
Sac en bandoulière
Billet en main
Je me suis précipité
Mais en vain
..A la gare
Un regard
Un cauchemar
Sur le quai de mes chagrins
.Seule l’horloge marquait midi vingt

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

*