Envie de moi à moi..! écrit par Caroline Laurent Turunc

bonjour à toi mon amour
.Je ne sais pas comment tenir le stylo ou avec quelle encre écrire
?Par où dois-je commencer, comment dois-je faire
?Comment écrire des jours ininterrompus
?Quel côté de moi devrais-je dire derrière les barreaux
Dans un sac je met une feuille jaune
…Et parfois j’ai l’impression d’avoir perdu mon cœur
Un jour où je crache sur la cupidité
?Par où commencer
?Les mots doivent-ils être dit ou cachés entre les mots non prononcés
?Les souvenirs sont-ils oubliés sans câlin ni baiser
?Les distants sont-ils oubliés
En attendant le retour d’un jour de printemps


Ah oh chérie maintenant laisse le ciel se séparer et qu’il pleuve
Si je peigne tes cheveux mouillés sans m’en lasser encore
Sur les ailes d’un temps perdu
sous un pin écrasé
dis moi par où commencer
?Avec amour ou avec colère
?Ou devrait-il commencer par la meilleure salutation


:J’écris, j’écris, je me réponds
Je dis dit à mon amour que je vais bien
feuille flottant dans la rivière
Va lui dire que je l’aime
:Ne m’oublie pas, dis lui
Dis-lui comment puis-je être si bon sans toi
Mes yeux sont toujours sur les étincelles dans les étoiles
la lune est toujours haute
,Comme une saison qui prend soin de ne pas gâcher une histoire ancienne
Déchiré, dans le plus profond de mes nuits
.Je cherche pour un moment
Ma jeunesse où je vais à mon enfance
,Il comprendra mes rêves, mon âme est dans le doute
comme toutes les fleurs séchées


Ah ah ah quoi ah mon amour
J’ai porté ma vie, comme si elle ne suffisait pas
,Je porte le fardeau de toute l’humanité
Avec les sourires les plus profonds à tous
,Soulève mon visage triste
Je porte mon sourire
Ma solitude personne ne sait
!Dis-le moi
?Si je dis que tu me manques, combien de siècles laisserais-tu derrière toi
…Tout comme la ruée d’une mère dont le bébé pleure
qui est venu en courant comme une tempête pour apaiser son bébé
,Puis je pense que je suis penché le dos contre le mur
ce serait bien d’être dans les buissons maintenant
On se caresse dans un murmure sans que personne ne voit la suite
Tu me manque tellement je me dis
Oh comme ce serait bien si tu étais avec moi maintenant
.Comment naviguer dans cette vie sans toi
?Qui dois-je appeler mon ami, mon âme, mon âme
Si seulement tu savais comme je t’ai appelé fort
ma voix tombe dans le noir


Oh si je me réveille et que je te vois devant moi
Si tu viens soudainement comme les lettres d’un jour impossible, tu me réchaufferas le cœur
Je dirai que je suis là quand tu dira que je te manque
Ah si seulement ce rêve était vrai, j’aimerais pouvoir te trouver à attendre à la porte de notre maison comme d’habitude
Vous priez pour nous sans regarder en arrière
Peu importe ce qui manque chez nous, sans mépris
.Vous m’attendez près de la cheminée dans notre ancienne chambre
sa serais bien de se sentir bien
.
Oh mon amour ah
.Saba tient le vent, il ne s’arrête jamais
?Quelle était notre faute
on meurt à la naissance on meurt jeune et on est déjà mort
.Caroline Laurent Turunc

One Reply to “Envie de moi à moi..! écrit par Caroline Laurent Turunc”

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

*