Liberté d’expression… ! Par le Poète Hechmi Khalladi. Tunisie

Qu’a-t-on obtenu de la Révolution Sinon cette liberté d’opinion Le peuple a retiré le bâillon Qui l’a muselé depuis longtemps On peut désormais condamner une insouciance On peut critiquer une اضغط هنا للمزيدLiberté d’expression… ! Par le Poète Hechmi Khalladi. Tunisie

Le quai de mes chagrins.Par le poète cherif Rouan. Algérie

Âme rebelleEsprit qui me hanteChante la pluie de mes entraillesIl y a du feu.Beaucoup de flammesSur le quais des partantsDes visages, des bagagesPerdue dans la fouleJe cherchais l’autre moitiéDe mon اضغط هنا للمزيدLe quai de mes chagrins.Par le poète cherif Rouan. Algérie

Vestiges sans visage….! écrit par le poète Bouâlem Hamdouni.Maroc

Le temps déboutonneDes traits sur le visageQue l’instant griffonneEn esquisse de vestiges Les journées trépassentDévoilant le flou néantUne vorace impatienceEn absurdité de l’instant Les murmures s’exilentDéambulent en soupirsDans le néant اضغط هنا للمزيدVestiges sans visage….! écrit par le poète Bouâlem Hamdouni.Maroc

ÉPOU(X)STOUFLANTS… ! écrit par le poète BADREDDINE BEN HENDA . Tunisie.

nous nous sommes aiméssans économietu m’as ditchérieque les horlogess’accommodent rarementdes jourssans joieque les fileusesdu Tempsont une préférencepour les romancesfugueusesque les belles rencontresse rient souventdes montresde leurs aiguilleset du funestecadran ********** اضغط هنا للمزيدÉPOU(X)STOUFLANTS… ! écrit par le poète BADREDDINE BEN HENDA . Tunisie.

Venez aux arbres optimistes …Par le poète Amor Sbika de Tunisie

,Si la nuit gomme ses charmeset les ténèbresassombrissent,les ténèbres,Si l’eau nomme ses fantasmesEt les débrisramassent,les débris,Si l’eau attendet tendvers l’eaula terre vandaleses fontaines,crientcrientet continueà célébrer la victoiredu sang,jusqu’ à la اضغط هنا للمزيدVenez aux arbres optimistes …Par le poète Amor Sbika de Tunisie

Senteurs éphémères par le Poète Bouâlem Hamdouni Du Maroc

Une douce rime en roseDans toute sa splendeurS’épanouit de ma proseS’ouvre avec la douceur D’un souffle de caresseComme un sourire éprisD’une étreinte de grâceA mes instants entrepris Qu’offre le flux اضغط هنا للمزيدSenteurs éphémères par le Poète Bouâlem Hamdouni Du Maroc